dimanche 9 juin 2019

visitation...




      "L'homme qui ne sort pas
 et ne visite pas dans toute son étendue la terre pleine d'une foule de merveilles
 est une grenouille de puits."
Proverbe indien






La plus délicate des roses
Est, à coup sûr, la rose-thé.
Son bouton aux feuilles mi-closes
De carmin à peine est teinté.

On dirait une rose blanche
Qu'aurait fait rougir de pudeur,
En la lutinant sur la branche,
Un papillon trop plein d'ardeur.

Théophile Gautier 
"La Rose-Thé" 
Émaux et Camées


8 commentaires:

  1. Belle image pour débuter ce nouveau blog.
    (Test ;) )

    RépondreSupprimer
  2. J'ai changé d'ordinateur et plus moyen de récupérer mon ancien blog sur ce nouvel ordi. Donc la solution un nouveau "au fil..." :-)

    RépondreSupprimer
  3. Heureusement, si tu ne peux pas continuer tes publications sur ton ancien blog, il existe toujours et nous pouvons le voir. Je vien de vérifier.
    Je vais me réinscrire sur celui-ci.

    RépondreSupprimer
  4. Coucou. C'est étonnant que tu n'arrives pas à te connecter à ton ancien blog... Mais bon, en voici un nouveau qui débute de fort jolie manière. Je viens de regarder, non, je n'ai pas les pattes du grenouille, je ne suis pas verte et je n'habite pas dans un puits. Ouf! :-) Bises alpines et belle semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'arrive à me connecter à l'ancien blog comme vous mais plus à l'interface, donc plus de possibilité d'afficher une nouvelle image, ni de voir la liste de lecture avec les nouvelles publications...:-(

      Supprimer
  5. Première visitation pour moi sur ce petit frère. J'espère que tu résoudras ton problème de connexion, souvent blogger se cherche et nous devons nous adapter ou cela finit par s'arranger...
    Ce petit syrphe est sympa, comme il ne craint pas les prédateurs, s'étant déguisé en guêpe rayé, il est flegmatique, il visite les belles dames du jardin. Justement je me demandais comment les roses actuelles qui sont souvent fermées (il me semble que la tienne est une Pierre de Ronsard) pouvaient attirer les pollinisateurs ailés.
    Mon Ronsard est admirablement fleuri cette année et pour le moment les fleurs arrivent à bien s'ouvrir et s'épanouir, lorsque j'ouvre ma fenêtre de toit je sens leur fragrance qui n'est pas forte mais fraîche, il parait que c'est une odeur de pomme. Tu as bien capté sa beauté, ses nuances de couleurs et l'enroulement des pétales qui s'ouvrent comme un obturateur. Ce bouton de rose est au summum de sa gloire !

    RépondreSupprimer
  6. La plus délicate des roses
    Est, à coup sûr, la rose-thé.
    Son bouton aux feuilles mi-closes
    De carmin à peine est teinté.

    On dirait une rose blanche
    Qu'aurait fait rougir de pudeur,
    En la lutinant sur la branche,
    Un papillon trop plein d'ardeur.

    Théophile Gautier "La Rose-Thé" (Émaux et Camées)

    Quelle magnifique photo ! Bravo Fifi, pour la netteté de la mouche.
    Même si ta rose n'est pas une rose-thé, ici le syrphe semble bien jouer le rôle du papillon dans sa visitation ;-)

    Bises du soir, chère amie je te souhaite une douce nuit, avec des rêves parsemés de roses parfumées.

    RépondreSupprimer
  7. Merci Tilia pour Théophile Gautier ! A part le nom, le portrait de la roses est joliment ressemblant.
    Je vais regarder mes images récentes, si je trouve une photo du rosier en totalité, je l'ajoute pour accompagner "La rose-thé".
    Bon dimanche chère Tilia !

    RépondreSupprimer